Opales, pierres de rêve...

Opale...Opale...Opale...Opale...Opale...Opale...!

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ce mot évoque un rêve, une gemme féérique, aux couleurs changeantes...un véritable trésor!!!

Les opales que je travaille viennent d'Éthiopie.



Les gisements se trouvent au nord d'Addis Ababa, dans la région de Mewcha, à l'Est du lac Tana.

Des opales sont connues dans cette région depuis les années 1990 environ et les gisements sont exploités depuis 2008. Ils et produisent une énorme quantité d'opale.
Au début, les pierres que l'on trouvait sur le marché étaient de piètre qualité, souvent cassées, très fragile à la taille (j'ai d'ailleurs perdu un lot complet qui est parti à la poubelle...).
Mais petit à petit, la qualité est apparue, et actuellement la plus grosse partie de la production est stable et permet de tailler de magnifiques gemmes, tout à fait souhaitable pour la bijouterie.


Lot d'opales brutes.

                                                                     Détail de ce lot...

La plupart des opales de cette région sont blanches, mais on en trouve aussi de couleur jaune, orange, rouge, brune, marron, noire ou incolore.
Elles sont toutes hydrophanes, c'est à dire qu'elles absorbent l'humidité ambiante. Ce sont donc des pierres qui vont changer d'aspect suivant si vous êtes dans une région très sèche ou très humide. A telle point que, plongées dans un verre d'eau, elles vont devenir complètement transparente. Mais après quelques heures de séchage, elles vont se rééquilibrer et retrouver leurs feux d'origine.

Certaines de ces opales présentent des effets optiques spectaculaires:
Taches de couleur en forme de doigt (digit patern)
Alors que généralement chaque tache de couleur est monochrome, certaines opales présentent un effet d'arc en ciel dans une seul tache de couleur.

Elles se sont formées il y a environ 30 millions d'années, à l'époque de l'Oligocène, par infiltration dans un sol volcanique. La silice, principal composant de l'opale, dissoute dans les eaux d'infiltration, a précipité dans les vacuoles du basalte et a cristallisé.
Fait rarissime dans la formation des opales en générale, certaines opales d'Éthiopie contiennent des restes fossiles de végétaux.
Il en a même été trouvé qui avaient complètement rempli l'espace laissé par des racines fossilisées dans le sol.

Emprunte de racine opalisée.




Brute et déjà pleine de promesse...


La même taillée...