Le processus de taille

Tailler une gemme est un art... à la portée de tout le monde.
Il suffit d'avoir le matériel adéquat, du temps devant soi, et de la patience.

Voici les différents stades de la taille d'une améthyste.

 

 

On fixe la pierre sur un "dop" avec une cire spéciale, qui ne fond qu'à une température élevée, ce qui évite tout accident lors de la taille, car le frottement de la pierre sur la roue de taille dégage de la chaleur, mais pas assez pour réchauffer cette cire.


 

 

La pierre est bien fixée, elle ne bougera plus pendant la taille.

 

 

Le dop est fixé à l'arbre porteur de la machine, c'est grâce à lui qu'on peut donner un angle de rotation et de pendage à la pierre afin de délimiter les facettes.
1er passage sur un "lap" (une roue diamantée) au grossissement 100, pour préformer la pierre.


 

On refait les mêmes manipulations avec un grain de 600, pour délimiter les facettes finales.





 

 

Dernier passage au grain 1200, toutes les facettes sont dessinées.


 

 

Le polissage se fait sur un lap en étain, chargé de poudre de diamant. Il existe d'autre moyens de polir, comme ici, une fine feuille de plastique chargée de poudre de Cerium.



 

 

Voici le pavillon de l'améthyste terminé.

Il va falloir inverser la pierre pour en tailler la couronne, en respectant l'emplacement des facettes déjà déterminées par la taille du pavillon.
On effectue ce transfert de dop grace à ce petit appareil ingénieux, qui permet de conserver la pierre dans le même axe.

 





 

 

Même processus que pour le pavillon, on préforme sur un grain de 100.


 

 

Le grain de 600 permet de placer les principales facettes.

      
 

 

A 1200, toutes les facettes sont dessinées, il ne reste qu'à polir.






 

 

Voici la couronne complètement polie. Il reste à y placer la table, cette "porte" de lumière qui va faire vivre la pierre.


 

 

C'est en la plaçant sur un outil qui permet de tailler très exactement à la perpendiculaire de la roue de taille qu'on terminera cette pierre, la table est taillée et ensuite polie de la même façon (photo ci-dessus)


 

 

Et voici la pierre terminée.... pas mal, non?